Vélo électrique : les normes à connaître

Normes vélos électriques

Le vélo à assistance électrique est un mode de déplacement qui se développe d’année en année. Pour cela, des normes ont été mises en place pour encadrer plus efficacement la fabrication de ce type de deux-roues. Concernant sa pratique, certaines règles sont également à respecter de la part des cyclistes.

La norme pour tous les vélos

Lors de l’achat d’un vélo électrique ou non, il faut que fassiez attention aux différents équipements qui sont fournis. La législation impose des règles qui doivent être respectées par les commerçants. Pour être vendu, un vélo doit être monté et réglé. Le vendeur peut laisser le consommateur monter certains éléments comme les pédales, les roues, l’éclairage et le gonflage des pneus.

Une notice imprimée est généralement fournie pour vous aider. Le produit doit aussi être équipé des dispositifs d’éclairage et de signalisation visuelle ainsi que d’un système de freinage agissant sur chacune des roues.

Le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, qu’il soit conducteur ou passager. Le casque est tout de même recommandé pour les adultes. Selon le Code de la route, le gilet rétroréfléchissant est obligatoire lorsque vous roulez la nuit ou le jour en cas de mauvaise visibilité.

La norme pour les vélos électriques

Un vélo électrique doit être doté d’un moteur alimenté par une batterie rechargeable. La norme expliquée ci-dessous s’applique également aux VAE, il y a seulement des règles supplémentaires.

L’assistance électrique doit se déclencher nécessairement au pédalage. On retrouve d’ailleurs deux types d’assistance : l’assistance proportionnelle ou directe.

L’assistance directe se déclenche au premier tour de pédalage alors que la proportionnelle s’adapte selon sur quel relief vous êtes en train de rouler (ex : les côtes). Les vélos à assistance directe ne doivent pas excéder une vitesse de 25 km/h. On retrouve des vélos allant jusqu’à 45 km/h, appelés « speedbike » qui sont considérés comme cyclomoteur et nécessite alors une assurance.

 

Il faut savoir qu’avec votre vélo vous ne pouvez pas rouler n’importe où. Des réglementations ont été mises en place pour partager l’espace entre les différents types de véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.