Comment prendre l’avion avec son vélo ?

velo-avion

Voyager avec son vélo et son sac à dos fait rêver beaucoup de personnes. On pourrait penser que ce genre de voyage ne peut uniquement se faire dans des destinations proches afin d’éviter de prendre l’avion. Eh bien, sachez que prendre l’avion avec sa bicyclette est possible ! Aujourd’hui, nous allons vous présenter des solutions qui sont très pratiques et quelques infos à savoir avant de tenter l’expérience.

Que disent les compagnies aériennes ?

velo-avion-compagnie-aerienne

De nombreuses compagnies aériennes acceptent les gros volumes mais certaines d’entre elles ont des conditions particulières pour le transport d’équipements sportifs. Il est donc primordial que vous vous renseigniez avant d’acheter votre billet. Il y a quelques compagnies qui vous facturent des frais supplémentaires. Il faut que vous regardiez ces informations :

  • Est-ce que la compagnie accepte les vélos ?
  • Est-il considéré comme un bagage classique ?
  • A-t-il besoin d’être enregistré ?
  • Dois-je donner des informations supplémentaires sur mon vélo ?
  • Dois-je payer des frais supplémentaires ? Si oui, quel est le prix et les conditions ?

Il faut savoir que certaines compagnies acceptent uniquement certains types de vélo. Par exemple, Air France accepte en soute les vélos classiques, les tandems, les pliants et les vélos électriques mais sans leur batterie donc il devient classique. Les conditions varient beaucoup d’une compagnie à une autre donc nous vous conseillons de vous renseigner correctement, voire d’appeler l’entreprise en question.

Transporter mon vélo en avion : consignes et emballage

avion-transport-velo

Si vous avez la confirmation que vous pouvez emmener votre vélo avec vous, la question à se poser est « comment l’emballer et le protéger correctement ? ». Tout d’abord, nous allons aborder les consignes à respecter et ensuite les solutions d’emballages.

Les consignes de transport

Avant de prendre votre avion, il faut savoir qu’il y a plusieurs conditions de transport imposées par les compagnies. Différents éléments de la bicyclette sont concernés :

  • Le guidon: vous devez soit l’aligner au cadre ou soit l’enlever et le mettre à côté.
  • Les pédales: Vous devez soit les enlever ou les replier si c’est possible.
  • Les roues: Selon la compagnie aérienne, les pneus doivent être dégonflés ou les roues enlevées.

La bicyclette doit être obligatoirement protégée d’un emballage compact et robuste avec vos coordonnées dessus.

Ceci n’est pas demandé par les compagnies mais nous vous conseillons aussi de protéger le dérailleur, la selle, le moteur (pour les modèles électriques), etc. Il existe des protections pour ces différents éléments.

Pensez également à vous munir de quelques outils pour le remonter une fois arrivé à destination.

Les solutions d’emballage

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour emballer correctement votre vélo. Nous avons tous peur de se retrouver avec un objet cassé quand il sort de la soute. Valise, housse ou carton, quelles solutions choisir ?

La housse ou la valise vélo

Lorsque vous souhaitez embarquer votre vélo dans votre périple, vous pouvez utiliser une simple housse de transport. Cependant, elle risque de ne pas le protéger suffisamment. Nous vous conseillons alors de vous orienter vers une valise rigide qui possède une coque solide. Elles sont beaucoup plus résistantes et amortissent efficacement les chocs. On retrouve souvent une mousse supplémentaire pour protéger davantage le vélo. Vous pourrez prendre l’avion sereinement.

Ces valises sont souvent équipées de poignées et de roulettes. Vous aurez alors beaucoup plus de facilité à les manier.

Le carton

Si vous souhaitez une solution plus économique qu’une valise, vous pouvez utiliser un carton pour l’emballer. Il faut que vous trouviez un carton qui puisse accueillir votre monture mais surtout, qui respecte les dimensions imposées par la compagnie. Si vous avez conservé le carton d’origine de votre vélo, vous pouvez en profiter pour l’utiliser.

Si vous ne trouvez pas de carton adéquat, il est possible de se renseigner auprès d’une entreprise spécialisée dans l’emballage.  Vous pouvez aussi demander directement à la compagnie s’ils ont des cartons prévus. Faîtes attention car ce service est évidemment payant !

Lorsque vous avez enfin trouvé votre carton, il est important de bien protéger les éléments fragiles de votre vélo à l’aide de mousse. Vous devez bien le caler afin qu’il ne bouge pas trop durant le voyage. Pensez aussi à vérifier le poids du colis pour qu’il respecte les conditions. Pour finir, insistez bien sur le scotch pour éviter les mauvaises surprises en arrivant.

Si vous souhaitez plus d’informations, laissez un commentaire. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.