Choisir un dérailleur externe ou moyeu à vitesses intégrées ?

Vélo avec dérailleur interne ou externe

Le dérailleur reste aujourd’hui le mode de transmission le plus répandu sur nos vélos. Pourtant, il existe également le mode de transmission appelé « moyeu à vitesses intégrées ». Il équipe de plus en plus de vélos de ville et cela s’explique par le confort supérieur qu’offre cette transmission. Nous allons aujourd’hui vous décrire les avantages et les inconvénients de chaque transmission afin de vous guider sur celle la plus adaptée à votre besoin.

La transmission par dérailleur

quelle transmission choisir

Elle est la plus répandue et vous devez sûrement avoir déjà conduit un vélo équipé d’un dérailleur à l’arrière. Il permet de déplacer la chaîne d’un pignon à l’autre sur la cassette pour changer de vitesse, et donc, de niveau de développement. Plus on baisse la vitesse et plus le développement est petit. Lorsqu’on est sur la plus petite vitesse, on a tendance à dire l’expression « je pédale dans la semoule » ! Cela signifie que vous ne forcez pas du tout et que pour un coup de pédale, vous réalisez une toute petite distance.

Les inconvénients de la transmission par dérailleur :

  • La chaîne qui saute ou qui déraille !
  • La chaîne doit être souvent entretenue ou même changée.
  • On ne peut pas passer les vitesses à l’arrêt.
  • Le dérailleur arrière peut facilement se tordre en cas de chocs et il est fortement exposé à la poussière, à l’eau etc… Cela entraîne un vieillissement plus rapide que sur les transmissions moyeu.

Les avantages de la transmission par dérailleur :

  • Ils sont plutôt faciles à régler et à entretenir car il y a de nombreuses pièces disponibles.
  • Les premiers prix sont plus abordables que la transmission par moyeu.
  • L’offre est très large et donc vous avez le choix parmi une gamme très large de transmission par dérailleur. Vous avez le choix parmi un nombre très important de vélos.

La transmission moyeu avec les vitesses intégrées

Vélo avec dérailleur interne Nexus

Sur cette transmission, tout se retrouve à l’intérieur du moyeu sur la roue arrière. Dans le langage courant, on l’appelle « dérailleur interne ». Il en existe allant généralement de 3 à 14 vitesses et il y a un seul pignon sur l’axe de la roue.

Les inconvénients de la transmission par moyeu interne

  • L’entretien doit être fait chez un spécialiste du cycle.
  • Le poids de la transmission interne est plus important.
  • Peu de vélos sont équipés de cette transmission donc vous aurez moins de choix.
  • Le prix est plus élevé qu’une transmission par dérailleur.
  • Lorsque vous démontez la roue arrière, vous devez re-tendre la chaîne.
  • Pour passer vos vitesses, vous devez arrêter de pédaler pendant ½ à 1 seconde.

Les avantages de la transmission par moyeu interne

  • Une longue longévité car vous pouvez faire plusieurs milliers de kilomètres avant son premier entretien.
  • Elle est plus résistante car elle n’est pas exposée directement à la pluie, aux chocs et aux poussières.
  • Plus de risque de déraillercar les vitesses ne sautent pas !
  • Vous pouvez changer les vitesses même à l’arrêt. C’est très pratique en ville lorsque vous êtes à un feu.

Développement de la transmission par moyeu interne

vélo urbain dérailleur interne

A ses débuts, la transmission moyeu était limitée à 3 vitesses et cela la rendait peu attractive. Pourtant, cette transmission apporte un réel confort en comparaison de la transmission par dérailleur. Grâce au déploiement du nombre de vitesses et ses avantages, de plus en plus de constructeurs l’intègre sur leur vélo. Particulièrement pour un usage en ville, elle apporte un réel confort.

Les transmissions moyeu les plus courantes sont Shimano Nexus et Alfine. Si vous avez un budget plus important, optez pour Rohloff ou NuVinci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.