Les règles de conduite en vélo tandem

Vélo tandem règle pour conduire à deux

Le vélo tandem offre un moment de partage privilégié entre les deux tandémistes. Pour que tout se passe au mieux, cela implique de respecter plusieurs règles de conduite en vélo tandem afin que chacun soit en parfaite sécurité. Le pilote et le copilote doivent prendre immédiatement de bonnes habitudes afin de garantir leur sécurité. Retrouvez ici nos conseils afin de profiter au mieux de vos balades en vélo tandem !

Les contrôles avant de prendre la route

Comment faire du tandem

En vélo tandem, comme sur un vélo classique, il y a des règles à respecter, même avant de prendre la route. Tout d’abord, il faut s’assurer que les deux tandémistes soient équipés de casques, de gants et de gilets fluorescents en cas de conduite de nuit.  Bien que le casque ne soit pas obligatoire pour les plus de 12 ans, nous conseillons vivement, pour votre sécurité, de toujours prendre le guidon en portant un casque.

Vous devez également faire quelques contrôles sur votre vélo tandem comme : vérifier la pression des pneus et les serrages de sécurité. Les contrôles sont les mêmes que sur un vélo classique. Vous pouvez consulter notre guide d’entretien consacré à ces points.

Vient enfin le moment de monter sur le vélo tandem. Vous pouvez monter du côté droit ou gauche selon votre préférence.

Néanmoins, si vous devez vous arrêter au bord d’une route, il est préférable de toujours descendre du côté droit. Vous serez alors du côté du trottoir, en sécurité.

Le conducteur doit être plus grand que le passager car les tandems sont conçus avec une position arrière plus compacte. Il faut que ce soit tout d’abord le pilote (la personne à l’avant) qui monte sur le vélo tandem. C’est lui qui enlèvera la béquille avant de monter sur le vélo tandem. Le pilote se place à cheval au niveau du top tube, les jambes bien écartées pour maintenir l’équilibre du vélo tandem. Il garde les freins serrés. Le copilote peut alors monter à son tour sur le tandem. Les pédales doivent être dans la bonne position. Il faut que les deux tandémistes posent simultanément leurs pieds gauches sur la pédale. Les pieds droits restent alors au sol. Une fois les deux tandémistes en place, le pilote donne le départ afin de donner l’impulsion simultanément pour partir de manière synchronisée.

Le pilote doit annoncer qu’il est prêt à partir avant de lâcher les freins ! La communication est impérative entre les deux tandémistes.

Les arrêts en vélo tandem : un point de vigilance important

Conseils pour s'arrêter en vélo tandem

Pour les arrêts, on garde les mêmes règles que celles évoquées pour le départ, mais en faisant l’inverse. La communication du pilote est primordiale car il doit informer le copilote qu’il va s’arrêter. Il réduit alors son développement et il choisit une zone suffisamment loin d’un trottoir ou d’un fossé afin que la personne à l’arrière puisse descendre sur la droite, loin des voitures. Le pilote s’arrête alors de pédaler et commence à freiner doucement. Il immobilise le tandem, il descend en plaçant ses jambes bien écartées de chaque côté pour maintenir l’équilibre du tandem et il garde les freins serrés.

Si cet arrêt est définitif, le pilote annonce alors au copilote qu’il peut descendre du vélo tandem. Il est préférable qu’il passe la jambe au-dessus du top tube, et non en arrière, afin de ne pas donner un coup au copilote qui pourrait être resté à proximité.

Les règles de conduite en vélo tandem

Règles de conduite en vélo tandem

L’équilibre sur un vélo tandem est particulier. Il y a un grand empattement et donc un angle de chasse important. La correction d’une trajectoire est donc plus difficile que sur un vélo classique.

La difficulté de conduite d’un vélo tandem se fait ressentir lorsque la vitesse baisse. En effet, un tandem est plus difficile à manœuvrer à faible vitesse qu’un vélo classique du fait de sa longueur et de son poids. Pour réussir à conserver l’équilibre, il faut prendre l’habitude de regarder loin devant pour maîtriser votre trajectoire.

Sur un vélo tandem, le freinage doit être anticipé avant les virages et les arrêts. Le poids des deux tandémistes et du vélo augmente la distance de freinage en comparaison d’un vélo solo.

Bien entendu, le pilote doit respecter le code de la route et ne prendre aucun risque car il mettrait sa vie, et celle du copilote, en danger. Le pilote doit informer au maximum le copilote de ce qu’il se passe sur la route. Il doit communiquer les différents obstacles qui pourraient se présenter comme des virages serrés et les bosses. Le copilote devra quant à lui prévenir de tous les dangers qui pourraient arriver de l’arrière.

Pour conclure

Afin de pédaler en osmose sur un vélo tandem, il est impératif que les deux tandémistes aient confiance l’un en l’autre et qu’ils arrivent à échanger. La communication, l’anticipation et la confiance sont des règles essentielles. Le suiveur doit donc faire confiance au conducteur car toutes les actions doivent être effectuées en même temps afin de maintenir l’équilibre du vélo tandem.

A partir de là, vous passerez de très beaux moments de complicité sur votre vélo tandem !

One thought on “Les règles de conduite en vélo tandem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.